SurgeCalc - Guide de sélection pour les dispositifs TPS3 SPD de Siemens


Ce guide identifie le profil de susceptibilité aux surtensions d'une installation à partir des résultats d'un questionnaire succinct. Ces résultats produisent un index de surtension qui est employé afin de contribuer à la sélection d'un SPD de bonne dimension pour chaque installation IEEE (C, B et A).

Étapes de sélection

  • Répondez à chaque question en choisissant la réponse appropriée à partir du menu déroulant correspondant.
  • À la fin du questionnaire se trouve un menu déroulant de sélection de la catégorie IEEE. La catégorie C est celle par défaut, qui correspond à l'endroit de l'entrée de service. Cliquez sur soumettre pour visualiser les recommandations liées au poste de branchement TPS3 du client.
  • Pour les endroits des catégories B et A, cliquez sur le menu déroulant de la catégorie, puis sélectionnez la catégorie appropriée.
    Une fois que la nouvelle catégorie a été sélectionnée, cliquez sur soumettre pour afficher une nouvelle recommandation.

La plupart des consultants impriment les résultats et les ajoutent à leur dossier de projet.

Grâce au soutien apporté par le profil de susceptibilité de SurgeCalc, les consultants peuvent rapidement trouver une recommandation fondée sur un calcul plutôt que de se fier à une simple approximation ou encore la recommandation du représentant du manufacturier.

Pour toute assistance, veuillez communiquer avec le groupe de soutien technique TPS3 au numéro 888.333.3545.


1. Endroit géographique de l'établissement.

Isokeraunic Map Canada Cela peut être déterminé en consultant une carte isocéraunique et en y identifiant l'emplacement de l'établissement. La carte isocéraunique présente le nombre de jours où la foudre survient pour un endroit donné. Après cette étape, à l'aide de la classification IEEE , on donnera une cote à l'endroit selon le niveau d'exposition : élevé, moyen ou bas.



2. Environnement où se situe l'installation par rapport à d'autres bâtiments

Si l'installation se trouve dans une région rurale et isolée des autres structures, ou encore sur le dessus d'une colline, la probabilité de présence de surtensions induites par la foudre est beaucoup plus élevée que dans un environnement urbain.



3. Structures adjacentes.

Si l'installation comporte une grande antenne ou un château d'eau, ou si le bâtiment est le plus grand dans les environs, la probabilité qu'elle soit touchée par la foudre est plus élevée par rapport à une installation se trouvant au milieu d'autres structures.



4. Emplacement de l'installation sur le réseau du service public.

Si l'installation se situe à l'extrémité d'une ligne du réseau du service public, les surtensions se déplaceront le long de la ligne de transmission, ou si d'autres importants clients industriels sont présents sur la même ligne, des surtensions peuvent également être produites sur la ligne par ces utilisateurs.



5. Antécédents de la compagnie de services publics pour une installation existante ou pour des installations prévues qui seront desservies par la même entreprise de services publics.

Si un équipement a été perturbé ou endommagé dans une installation existante, il s'agit là du signe d'une probabilité élevée de présence de courants transitoires. Si l'installation est neuve, une enquête portant que les autres installations desservies par la même compagnie de services publics donnera une indication de la présence de surtensions.



6. Étude de l'équipement à protéger et fonction de cet équipement dans l'objectif de l'installation.

Si une fonction essentielle aux objectifs de l'installation comme une base de données en ligne ou une application de contrôle d'un procédé en continu repose sur l'équipement, alors l'équipement de maintien en vie ou tout autre équipement indispensable au fonctionnement de l'installation doivent être protéger selon le plus haut niveau.



7. Coût de réparation de l'équipement.

Si l'installation comprend des équipements très dispendieux à réparer une fois endommagés, tels qu'un appareil d'imagerie par résonance magnétique, des contrôleurs de réseau, des machines commandées par ordinateur ou autre, on appliquera un niveau de protection élevé pour éviter les factures élevées de réparation.






Catégorie IEEE C62.41 :

Avant d'imprimer les résultats, veuillez mettre le format d'impression au mode PAYSAGE. Veuillez également définir une largeur de marge de 7,6 mm (0,3 po).



SPD TPS3 recommandé

IEEE C62.41   Indice d'exposition =

Installé à l'intérieur
 
Installé à l'extérieur
 
 
 
 
 
 
 
 

 




Exposition de l'établissement (niveau de l'application)

ndice calculé de l'exposition

IEEE C62.41.1 Exposition faible

Indice d'exposition <35

Exposition moyenne

Indice d'exposition 35 to 65

Exposition élevée

Indice d'exposition > 65

Catégorie C (entrée de service) 100kA to 200kA 200kA to 300kA 400kA to 500kA
Catégorie B (panneau de distribution) 100kA to 200kA 100kA to 200kA 200kA to 300kA
Catégorie A (circuits individuels) 50kA to 100kA 50kA to 100kA 50kA to 100kA


Applications à redondance maximale

IEEE C62.41.1 Low Exposure

Exposure Index <35

Medium Exposure

Exposure Index 35 to 65

High Exposure

Exposure Index > 65

Category C (Entrée de service) 200kA to 300kA 400kA to 500kA 600kA to 1000kA
Category B (Distribution Panel) 100kA to 200kA 200kA to 300kA 500kA to 800kA
Category A (Individual Circuits) 100kA to 200kA 100kA to 300kA 400kA to 500kA


Termes et caractéristiques associés à la protection contre les surtensions

Redondance La redondance correspond à la signification réelle de la résistance nominale au courant de surtension. Tel que mentionné dans notre présentation et dans notre documentation technique, l'institut IEEE limite l'exposition maximale de l'entrée de service aux surtensions à environ 10 kA. Cela signifie que les SPD d'aujourd'hui avec une valeur nominale élevée en kA atteignant 1 000 000 A ne seront en fait jamais exposés à des courants de surtension qui approcheront cette valeur nominale.

Ainsi, la valeur nominale en kA constitue une valeur redondante au-delà du maximum de 10 kA fixé par l'IEEE. Par exemple, un dispositif de protection contre le surtensions de 150 kA par phase est un système redondant 15 fois.
Redondance maximale Il s'agit de la plus grande valeur en kA que Siemens recommande pour les systèmes en Amérique du Nord. La valeur nominale maximale du courant de surtension à ce niveau est 500 kA par phase, ce qui est égale à 50 fois la valeur de la surtension IEEE à l'entrée de service.
Super redondance Certains clients désirent le plus haut niveau de redondance. Siemens produit des dispositifs limiteurs dont la capacité correspond au double de notre niveau maximal de redondance. Ces dispositifs comportent une limite de 1 000 kA/phase.
Limiteurs modulaires Les limiteurs modulaires peuvent être remplacés sur le terrain sans changer le système complet de suppression des surtensions. Ces unités sont constituées soit d'un module unique remplaçable ou de plusieurs modules.
Limiteurs non-modulaires Il s'agit de limiteurs de surtension jetable. Une fois que ces limiteurs ont atteint leur fin de vie pour la protection des équipements, il n'est pas possible de les réparer. Il faut les remplacer et jeter l'unité remplacée.
Limiteurs économiques Les limiteurs économiques offrent une protection semblable à celles de nos limiteurs ordinaires, mais ils peuvent comporter un courant de surtension nominal plus bas ou une capacité de surveillance réduite.
Catégories d'exposition aux surtensions IEEE - C, B et A IEEE Categories Les normes IEEE C62.41.1 et IEEE C62.41.2 décrivent le niveau d'exposition aux surtensions et aux courants de surtension d'une installation en fonction de l'endroit de la distribution électrique. Tout comme pour les courants de défaut, l'intensité d'un courant de surtension diminue à mesure qu'il se déplace plus loin dans une installation. Cela est dû à l'augmentation de la valeur de l'impédance s'opposant à la circulation du courant de surtension. Afin de mieux décrire ce concept, l'IEEE a mis au point les « catégories d'endroit » suivantes :

Catégorie C - Il s'agit des parties du système de distribution situées à l'extérieur de l'installation, y compris les sections intérieures qui incluent les compteurs pour tarification jusqu'au côté secteur du dispositif principal de protection contre les surintensités.

Catégorie B - Il s'agit des parties du système de distribution qui commencent du côté charge du dispositif principal de protection contre les surintensités et comprend les fils d'alimentation principaux et les circuits de dérivation en cas de court-circuit.

Catégorie A - Il s'agit des parties du système de distribution qui comprennent les circuits de dérivation longs et les prises.